Pour que le nouveau décor de l’escalier s’intègre sans heurt à la structure de l’ancien escalier, il est fondamental d’en établir la forme et les dimensions avec la plus grande précision.

Étape 1

Après avoir numéroté les marches, il convient de déterminer la forme de chacune d’entre elles. On fait la distinction entre trois types de marches : outre la marche de forme rectangulaire destinée à un escalier droit (type de marche 1), il existe, pour les escaliers tournants, une marche en forme de quadrilatère aux côtés de longueurs différentes (type de marche 2) ainsi qu’une marche pentagonale pour le tournant de l’escalier (type de marche 3).

Étape 2

Afin de limiter au maximum les déchets de bois des escaliers tournants, il convient de tenir compte de la dimension modulaire. Cela signifie que les divers types de marches sont répartis selon leur forme et leur taille sur des plaques de 3 600 mm de long – sept longueurs de coupe différentes s’adaptent ici à la taille de la marche.

Le plus de fedi : nous proposons une dimension modulaire sous forme de marches simples et de marches doubles. Pour un escalier composé exclusivement de marches de type 1, on utilise une dimension modulaire composée d’une seule marche. Dans le cas d’escaliers tournants, les marches de type 2 et 3 peuvent être posées les unes face aux autres avant la découpe, afin d’économiser davantage de matériel et, donc, de coûts.

Étape 3

Avant que la rénovation de l’escalier ne puisse débuter concrètement avec la pose des marches, les données mesurées – telles qu’affichées ci-dessous à titre d’exemple – doivent être reportées dans la table de dimensions.

Vous pouvez retrouver toutes les informations dans notre fiche actuelle de dimensions, formulaire de commande inclus : PDF

Vous trouverez ici un formulaire de commande pour nos accessoires : PDF